Une alarme de maison sans fil est l'élément le plus dissuasif contre les voleurs.

 Qu'est-ce qu'une alarme de maison sans fil ?

Une alarme est en ensemble de systèmes permettant la protection des biens et des personnes. Elle est composée de périphériques de détections, de dissuasions, d'armements le tout communiquant avec un "cerveau" nommé centrale d'alarme.

C'est une alarme à liaisons radio hertziennes : les informations entre les éléments du système, au lieu de circuler dans des fils électriques comme pour les alarmes filaires, sont véhiculées par signaux radio. La mise en place et l'installation est donc nettement simplifiée car vous n'avez pas à tirer des câbles dans votre maison. Pour encore plus de simplicité, les accessoires et périphériques d'alarme sont alimentés par piles, ne nécessitent pas de raccordement au réseau électrique.

Certains systèmes intègrent en option des fonctions domotiques permettant, avec la télécommande de l'alarme, d'ouvrir la porte du garage, d'allumer un éclairage, de fermer et d'ouvrir les volets roulants.

D'autres systèmes d'alarmes comme la Securybox peuvent gérer votre alarme, votre domotique directement depuis votre smartphone grâce à son application.

Les emissions radio fréquences :

Afin d'éviter toute confusion avec un système d'alarme sans fil voisin et pour éviter le piratage de l'installation, la liaison entre les éléments (détecteurs, centrale, sirènes...) est dotée d'un code radio personnalisé. Selon les fabricants, les alarmes radio sont mono-fréquence ou bi-fréquence.

Pour garantir la sécurité de l'installation, la plupart des systèmes sont munis d'une fonction d'auto-protection. Le système se met à sonner en cas d'ouverture ou d'arrachement des détecteurs. Avec de tel dispositif les alarmes sans fil offrent le même niveau de fiabilité que les systèmes filaires.

La portée radio des alarmes sans fil :

Elle varie en fonction des marques et des fournisseurs, en champ libre, de 100 à 300 mètres selon les modèles Cette portée est nettement réduite à l'intérieur des bâtiments : quelques dizaines de mètres au maximum, les murs constituant un frein à la circulation des ondes. Les signaux traversent bien la brique, la pierre, le plâtre et le bois. Le béton armé est traversé plus difficilement, le métal très difficilement.